Entre deux emplois? Et alors?

J’ai récemment parlé avec un ancien collègue qui se trouve entre deux emplois. Ce cadre supérieur expérimenté et très respecté a de la difficulté à savoir ce qu’il doit faire. Il m’a raconté qu’il n’était pas particulièrement heureux dans son ancien emploi et qu’il voulait que son prochain emploi ait un sens et un but. Il a souligné que celui-ci devrait être conforme à ses valeurs.

Cette conversation m’a rappelé la période angoissante entre deux emplois de l’un de mes clients en coaching que j’appellerai Stéphane. Il m’avait expliqué qu’après la perte de son emploi prestigieux et très bien rémunéré en entreprise, il avait profité d’un excellent coaching en transition de carrière offert par son employeur. Cela l’avait bien préparé à trouver un autre bon emploi. Un an plus tard, il s’est cependant retrouvé de nouveau entre deux emplois. Ainsi avait commencé une odyssée extrêmement frustrante de plus de trois ans dans le but de dénicher un autre emploi, comparable.

Toutefois, plus sa période sans emploi se prolongeait, moins Stéphane était exigeant. Il faisait tout ce qu’il fallait : beaucoup de réseautage, du bénévolat, une budgétisation stricte pour que son indemnité dure aussi longtemps que possible, une diversification pour faire de la consultation en gestion, etc. Il a alors de nouveau fait appel à un coaching de transition de carrière, mais cette fois à ses frais. On aurait dit que tout ce qui lui avait été utile par le passé ne l’était plus. Il avait l’impression de se frapper la tête à répétition contre un mur de briques et il se sentait ensanglanté et isolé, mais il ne progressait pas. Comme ses finances se détérioraient rapidement, sa frustration grandissante s’est transformée en dépression.

Stéphane a senti qu’à ce moment-là, il s’approchait du point de rupture, émotionnellement et financièrement. Il était prêt à tout pour atténuer sa douleur. Il a décidé que sa période sombre devait se terminer MAINTENANT! Ce n’était pas un appel à l’aide désespéré ou pire encore. Non, car dans l’intensité de sa douleur, Stéphane avait trouvé tant bien que mal la force intérieure de se mettre résolument à laisser tomber des valeurs et des priorités maintenant désuètes qui nuisaient à sa progression. Il ne définissait plus le succès uniquement par le pouvoir, le prestige et l’argent. Il était maintenant en quête de quelque chose de plus significatif.

Bien qu’un changement profond soit rarement instantané, quelque chose d’important avait indéniablement changé en Stéphane. Il commençait à ressentir une nouvelle quête de sens grandissante venant du plus profond de lui-même. Au cours des mois suivants, il a rencontré des gens partageant la même vision et il a été recruté pour deux possibilités d’emploi prometteuses. C’est à ce moment-là que nous avons commencé à travailler ensemble. Stéphane voulait s’assurer que son nouvel emploi correspondait à ses valeurs et priorités en évolution. Il ne voulait pas revivre la période sombre qu’il venait de passer.

Mon coaching avec Stéphane visait à l’aider à prendre davantage conscience de ses besoins intellectuels, émotionnels, physiques et spirituels, sans empiéter sur le domaine de la psychothérapie, évidemment. Nous avons travaillé sur l’identification et le lâcher-prise des approches qui s’étaient avérées inefficaces. Il a ainsi découvert les valeurs qui sont désormais importantes pour lui sur les plans personnel et professionnel. Il a acquis la perspicacité, les compétences, la connaissance et l’esprit de décision nécessaires pour aller immédiatement de l’avant.

Les principales leçons qu’il a tirées de nos séances de coaching profond sont les suivantes :

  • Pour avoir du succès, être positifs et être heureux, nous devons avoir un objectif et un sens supérieurs à nous-mêmes et à l’organisation pour laquelle nous travaillons;
  • En nous transformant nous-mêmes, nous pouvons également transformer notre entourage.

Entre deux emplois? Et alors?

Pour de nombreux cadres, il s’agit d’une des questions les plus importantes à laquelle ils devront répondre. Leur réponse aura des conséquences d’une grande portée sur leur vie. C’est à cette importante croisée des chemins que j’interviens. Je reconnais que chacun de mes clients est unique avec ses talents, ses défis et ses besoins particuliers. Grâce à un coaching profond, j’aide mes clients à découvrir leurs véritables valeurs personnelles et professionnelles, de même qu’à découvrir leurs propres talents. (Voir mon article du 18 juin 2017, Coaching profond : chaque cas est différent.) Ce processus puissant et gratifiant leur permet d’acquérir la connaissance de soi et la conscience pourdevenir à la fois la personne et le dirigeant qu’ils aspirent être.




Partager :

Sur quel sujet aimeriez-vous en savoir davantage?